Le réseau

La Commission envisage une autre formule qu’un questionnaire pour rendre compte de l’activité en matière d’accès et de réutilisation

Contrairement aux années précédentes, la CADA n’a pas prévu de vous adresser de questionnaire sur l’activité 2011. A cela deux raisons : d’une part la priorité étant au changement de l’application de gestion informatique, le secrétariat général n’a pas pu consacrer le temps nécessaire à la reprise du questionnaire qui n’avait pas donné toute satisfaction l’année passée ; d’autre part, la formule elle-même du questionnaire ne semble pas la mieux adaptée pour rendre compte des évolutions dans le domaine de l’accès ou de la réutilisation.

La Commission étudie la possibilité de mener, avec des autorités qui souhaiteraient y participer, des enquêtes qui permettraient de mieux cerner l’application du droit et les difficultés rencontrées.

Toutefois, les personnes responsables qui réalisent un rapport d’activité sont invitées à le transmettre à la Commission. Ces rapports comportent de précieuses informations que la Commission peut relayer au travers de son rapport d’activité.

Une reprise prochaine des journées de formation sur la réutilisation

La CADA comme l’APIE souhaitent vivement poursuivre la tenue de journées de formation sur la réutilisation dans les régions. Des contacts ont été pris avec différentes régions. Un programme devrait vous être annoncé dans la lettre de mars.