PRADA

La CADA a constaté, notamment lors de l’expédition de la dernière lettre en juillet, qu’une centaine d’adresses électroniques de PRADA qu’elle a enregistrées ne sont plus valides. C’est l’occasion de renouveler un appel pour que des adresses fonctionnelles soient créées dans vos administrations, de sorte que la mobilité des responsables soit sans trop d’incidences sur le traitement des demandes et les liaisons avec la CADA.